Et gratta sul tuo mandolino

Tôt ou tard dans la vie, il arrive un moment où tous nous découvrons certaines choses sur nous-mêmes que nous n’aimons pas. Mais une fois que nous avons admis qu’elles sont là, nous pouvons décider d’agir avec elles. Nous pouvons décider de nous en débarrasser définitivement, de les transformer en autre chose, ou bien de nous en servir de façon à en tirer un avantage. Les deux dernières solutions, en particulier, sont souvent profitables, puisqu’elles évitent de mener un combat et ainsi minimisent les affrontements. Elles permettent en outre d’ajouter des caractères «transformés» à la liste des moyens à notre disposition pour nous aider.

Hoff, Benjamin. Le tao de Pooh. Le Mail, 1990.162 pages.


Rejoignez Charley sur Facebook !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.